Mémoires d’événements de la FMTQ-FMQ-CAPM

INFORMATIONS PROVENANT DE DOCUMENTS DE 1982 À 2005.

 

Mes notes commencent à mon entrée comme membres de la FMTQ.(1982). L’industrielle Alliance est notre compagnie d’assurance. La FMTQ appuyait la campagne : EN ROUTE POUR LA VUE : ou RP, rétinite pigmentaire. Les revenus de la FMTQ étaient moins de 50,000$ (1983) et Henri Paul Thibault en était le président. Le CE était composé de 6 personnes et pour le CA on ajoutait 9 responsable de régions, le comité de directions ajoutait 11 directeurs (27 postes). Dans les réunions il était déjà questions d’interdictions et de moto bruyantes. .

1984 : avec plus de 5500 membres la FMTQ pense à la création du membre conjoint (avec ou sans moto) et à ses conditions d’adhésion, 1985 Gaston Heppell est président. La FMTQ organise son  premier grand voyage : Les Rocheuses. En 1985 la FMTQ  à une permanence et une place d’affaire au Stade Olympique. 1986 Hubert Gauthier est président, le congrès de Québec a été houleux avec la tentative de création du membre individuel. (Y’en a qui ont les idées tenaces). Donald Lauzière signe une de ses premières chroniques. 1986, Moto pro FMQ  appelé alors Moto-pro en est à sa première année. (Voir texte à la fin)

Les concentrations sont très populaires, plusieurs centaines de participants à Chicoutimi, Granby, Sherbrooke pour les congrès, celui de Rimouski(1987) à encore le record de participation avec plus de 600 membres délégués.  Premier tirage Loto-Moto avec plus de 35,000$ de prix.(auto, moto, vêtements etc…

En 1987 nouvelle entente avec l’Industrielle Alliance avec une possibilité de 65% d’escompte. En 1987 l’assurance pour une moto de 1200cc coûtait 737$ mais pour un membre de 2 ans, seulement 327$par année. En 1987 il en coûtait moins pour immatriculer une moto(166)$ qu’un Cadillac (188$)    1988 Marcel Ouellet est élu président, Jean Claude Mailloux et Jacques St-Pierre sont les V.P. et Montréal lève ses interdictions grâce entre autre à la FMTQ. 1988, le gouvernement annonce une augmentation de 40% des plaques, le 29 mai plus de 20,000 moto et 35000 motocyclistes se rassemblent sur la colline parlementaire pour contrer une hausse de 40%, M Jean Garon annonçait que le PQ demandait que le gouvernement en poste annule la hausse prévue aux motocyclistes et qu’il revienne aux principes qui étaient à la bases de la Loi sur L’Assurance Automobile du Québec qui prévoyait que dorénavant non seulement toutes les victimes d’accidents de la routes seraient indemniser mais que tout le monde paierait le même tarif au niveau de l’assurance. (Les idées changent)  Le CAPM n’existait pas encore c’était le comité du 40% voici quelques noms : Réal Harvey AMMQ, Hubert Gauthier FMTQ, Pat Nelligan BRQ, Roger Simington sidecariste, Allan Charland Norton, Ken Candwell Élites, Christian Morissette notre permanent et directeur général de la  FMTQ, Roy Marin HAQ ainsi que Donald Carpentier et Diane Paquin. Le ministre Côté s’est dit favorable à engager une personne pour le dossier moto seulement, (cette demande a encore été traité à la table de sécurité moto en 2007 et la réponse en 2012  donc 24 ans après a été NON).

Cap de la Madeleine, super concentration (on a entendu dire qu’il y a eu plus de 2500 personnes) avec Mme Touchette en spectacle, ceux qui ont participé ne peuvent pas ne pas se la rappeler. Démo  moto pro : 3 motos dans la boîte du 8 en même temps (12 X 16 de mémoire). La chicane avec un Venture Royal et un trailer denray.  Les membres des associations on amassé la somme de 55,000$ pour la RP. La compagnie Yamaha fournit un Venture Royale au président Marcel Ouellet. Sur le stationnement du HEC Montréal il est apparu des affiches : réservé aux motocyclettes qui ont un permis. La FMTQ organise son deuxième voyage, après la Colombie Britannique ce sera la France.

Congrès de Hull avec près de 500 membres d’associations se déroule sur 3 jours et pour la première fois depuis sa création il n’y a pas eu d’augmentation de membership en 88. La FMTQ recevait alors plus de 62,000$ de subvention du gouvernement et de la SAAQ.

Mars 89 profitant du salon de la moto le député Robert Thérien président du comité mandaté par le ministre des transports Marc Yvan Côté a remis sont rapport sur l’usage de la moto au Québec, après  sept mois le comité accouche de 15 recommandations qui auront une influence directe sur les motocyclistes Québécois.

Cinq proposent des principes de base qui stipulent que dorénavant la motocyclette doit être traitée avec ÉQUITÉ par la SAAQ et un gel de 2 ans sur les primes d’assurance devrait être adopté. La nomination d’une personne issue du monde de la moto (Jean Pierre Belmonte) pour siéger sur le comité de la SAAQ et la création d’équipes dans les régions pour analyse les informations sur les accidents. (un comité qui n’avance pas selon un participant)

1989 congrès à Chicoutimi et non à St-Hyacinthe comme prévue le changement est dû au coût, mais  avec le CMS à Chicoutimi les membres et la FMTQ ont sauvé plus de 20,000$. On parle en ces temps de conseil québécois de la moto pour coordonner tous les dossiers reliés à la moto.

Le 27 mai 1990 tous les motocyclistes Québécois sont invités à retourner sur la colline parlementaire on attend plus de 25,000 moto, après le moratoire de 1988 il n’a rien eu  de nouveau et le comité ne prévoit rien.  Le rassemblement a pour but d’aviser le gouvernement que les motocyclistes sont encore la et bien vivant.  L’année 90 est une année d’orientation pour la FMQ. Après plusieurs années à la présidence Marcel Ouellet a cédé son poste à Jacques St-Pierre qui s’est présenté avec une équipe bien organisée.

Le point marquant du 16e congrès est la proposition rejetée de changer le nom FMTQ pour FMQ, bien que battue une cabale s’organise et le changement sera fait au congrès suivant. La perte de la subvention de 60,000$ du Ministère des loisirs de la chasse et de la pêche fait mal à la FMQ. Le membre corporatif existait, 4 reçurent leur plaque des mains de Jacques Saint-Pierre président lors du banquet du président au congrès de 90,  BMW, Honda, l’Industrielle-Alliance et Yamaha moteur en furent les récipiendaires. L’AMT Québec est l’association sécuritaire de l’année. Des modifications sont apportées au CA qui passera de 23 personnes à 19 soit un délégué par région (11) et le CE lui est formé du Président, des 2 vice-présidents, du secrétaire, du trésorier, du relationniste interne, du relationniste externe et du président ex-officio. 93% des membres d’associations sont des hommes regroupés dans 112 associations et la moyenne d’âge est de 40 ans.

Début 91 on attend des décisions du ministre des transports pour les immatriculations et selon ces décisions la FMTQ l’avise que les motocyclistes retourneront peut-être sur la colline parlementaire. Avec le nombre grandissant des CB le canal 15 est suggéré pour tous motocyclistes. La FMTQ s’est ouverte elle accepte des associations qui ne portent pas obligatoirement le nom de Association moto touriste de avec  le nom d’une ville ou  d’une région 

Il n’y aura pas de rassemblement le 26 mai à Québec, le gouvernement considère dorénavant la moto comme un véhicule de promenade et il n’y aura pas d’augmentation de l’assurance relié à l’immatriculation mais une de 7.00$ relié à l’immatriculation elle-même. Ceci implique que les motos seront soumises aux mêmes hausses ou baisses que les autres véhicules de promenade cela  empêchera la SAAQ d’être tenté d’autofinancer le dossier moto à l’avenir (Ministre Marc Yvan Côté). On parle encore d’avoir un interlocuteur dédié à la moto seulement.

Congrès 1992 une première, bien qu’Il y ait eu une seule mise en candidature qu’elle soit légale pour le poste de président ce dernier n’a pas obtenu le poste, une motion venant d’un administrateur et demandant que les votes deux tiers des délégués en faveur de Jacques St-Pierre pour qu’il conserve son poste de président pour un deuxième mandat. La proposition venant tard,  plusieurs délégués ayant quitté le nombre de vote requis ne fut pas atteint. Le CA réuni en assemblée spécial après deux votes secret a élu M. Denis Bergeron le nouvel administrateur de la région 3 comme président pour 2 ans.

Le CA de la FMQ aboli une partie de la permanence  pour raisons financières, quelques mois après pour plusieurs raison et après  une longue assemblée du CA tenu à Drummondville et après  deux votes secrets Denis Bergeron est forcé de remettre sa démission, il sera remplacer par le vice-président est  Richard Perron pour la fin de son mandat. Au renouvellement de 93, la FMQ comptait 4306 membres d’associations. Elle s’engage dans une restructuration profonde, suite au rapport du comité des changements, la FMTQ a changé son nom pour Fédération Motocycliste du Québec inc. (FMQ. Au renouvellement de 93 le membership atteint 95.8%. Bien que créé depuis longtemps le journal de la FMQ aucun texte ne définit sa mission, ses  objectifs et son cadres de fonctionnement. Son mandat est défini par le CA de la fédé, en résumé : édité par la FMQ, diffuse de l’information, fait la promotion des valeurs, il soutient ses associations membres, diffuse les connaissances utiles aux motocyclistes. Juin 93 défilé dans les rues de Longueuil contre les interdictions

Les primes d’assurance pour les H-D augmentent plus que pour les autres marques, les accidents et le vol en est la raison,  la FMQ  annoncera au salon de la moto (93) le début du marquage moto pour contrer le vol.  Le plan de redressement est déposé avec le rapport DBSF. Les priorités visées : la représentation auprès du gouvernement, les réductions d’assurances, les cliniques Moto Pro et les actions visant à faire connaître le moto tourisme. On y précise également la mission de la fédération

 Quelques mois après, soit le 2 octobre lors d’une assemblée informelle des associations du secteur de Montréal après deux heures de plaintes et griefs des membres, le président en fonction de la FMQ qui a accepté l'invitation de présider l'assemblée accepte une proposition qui sera déposé au prochain CA de la FMQ et qui donnera naissance à un nouveau comité Le  CAPM, au début il siège au CA de la FMQ et ensuite comme entité indépendante ouverte à tous les motocyclistes.

Il est à noter que dans le CA, le secrétaire était également administrateur de la région2, le trésorier était administrateur de la région 3, Michel Laliberté était administrateur de la 05, vice-président au CA et président de la région 5.  Le partenariat avec Moto-Journal n'est pas renouvelé, les taxes sont la principale raison. Le déficit accumulé depuis quelques années est effacé.(environ 50,000$)

1994 : 50.1 % des membres ont moins de 40 ans, le tière des motos sont de 1990 à 1993, 17.4 % ont moins de 750cc, 36 % de plus de 1200cc, Honda est la marque la plus populaire

 

CAPM : le sous-comité de signalisation a rencontré le Ministre des transports du Québec pour identifier les problèmes et les besoins en signalisations dans le cas des motos. Un plan de redressements pour garder la concurrence dans les assurances est mis en place, principalement le burinage des H-D et des  motos Sports. La carte de supporteur du CAPM est lancé coût 15$. Un concours est lancé pour un nouveau logo de la FMQ.

Le départ du CA de la FMQ de deux grands bénévoles, Serge Huard, vie politique et un des instigateurs du Comité d’assurances Antivol et un des membres fondateur du CAPM et de Edouard Viau motocycliste reconnu dans la région de Montréal.

Le congrès tenu normalement en octobre ou novembre et déplacé entre mars et avril pour le futur, ce qui permettra aux membres de voir le bilan complet de l’année se terminant le 31 décembre, ce qui n’était pas possible avant. Un nouveau support d’informations pour les associations est en préparation : Le bulletin interne s’en vient. Son but  est d’informer les associations membres sur le travail et les dossiers de la FMQ. Moto pro a monté une formation pour cyclomoteur bonne intention mais le projet n’a pas vraiment abouti.

Le moto nouvelle arrête sa publication fin 94, changement de nom et nouvelle parure. Dans ce dernier numéro Marc St-Laurent signe sa première chronique, il deviendra un, sinon le plus grand président que la FMQ a connu. (personnel)

Un recours collectif du C.A.P.M. qui regroupe la majorité des organisations motocyclistes  du Québec s’est porté co-requérant dans le recours collectif de 2,4 milliards intenté par le Dr Carol Villeneuve contre le Québec et la SAAQ pour les ponctions fait par le gouvernement (PQ et Libéraux) dans le fond de la SAAQ.

1995 Marc St-Laurent est président, il nous parle dans une de ses chroniques de ce que le monde voit, des personnes à l’allure drôle sur des machines affreuses ou bruyantes et de la réalité du motocycliste, il fait la remarque que le motocycliste dépense au Québec, il investi ici, il ne va pas sur la Cote d’azur ou en Angleterre pour ses vacances. IL note qu’il y a une augmentation d’intervention policière pour le bruit, la fameuse broche est déjà trop utilisée. C’est sous son règne que la FMQ a tenu ses premiers État généraux, le résultat : bien garder les pieds sur terre, ajuster nos façons de faire pour toujours garder le haut du pavé dans la gestion du destin de la FMQ, Il faut continuer à bâtir et à consolider ce qui existe. La FMQ ferme ses livres avec une augmentation de 10% de son membership. Le 21 octobre le C.A.P.M. annonçait conjointement avec le Dr Carol Villeneuve et Me Patrick Quessy leur intention  de porter en cour suprême leur requête contre la S.A.A.Q. et le gouvernement suite au jugement de la Cour d’appel  de Québec (26 août 96) qui renversait un  premier jugement favorable déclarant invalides et inconstitutionnelles les lois ayant permis de puiser dans les réserves du fond d’indemnisation. Il a alors été fait mention aux journalistes que sans le  C.A.P.M. et l’implication bénévoles de ses responsables Ginette Blouin, Serge Huard et Jano Lafrenière cela n'aurait pas eu lieu, ceci malgré l’individualisme et l’esprit d’indépendance qui  caractérisent habituellement les motocyclistes.

Le travail du CAPM fait parler de lui, jugement à Trois-Rivières contre les 50/50, le juge Crête ajoute que selon lui seul le système installé par le fabricant peut être installé sur une moto, à l’exclusion de tout autre. Le 10 févier 96 première réunion bisannuelle du CAPM qui représente alors entre 13,000 et 14,000 motocyclistes sur les 63514 du Québec. Près de 20%, Même le regroupement des Motards en Colère français (plus de 1oo,ooo membres) ne dépasse pas 10% des motocyclistes Français. Le CAPM  travail sur plusieurs dossiers : limites des heures, remorquage ou rues interdites ainsi que des projets d’homologations pour n’en nommer que quelque un.

Marc St-Laurent fait un bilan positif de ses trois années à la tête de la Fédération. Une mise à jour des statuts et règlements a eu lieu ils seront présentés aux membres au congrès d’avril 98. La fédé aura sa page WEB sur internet.

Marc annonce qu'il quitte le CA de la FMQ, après trois années de travail acharné pour faire avancer notre fédération. Il nous rappelle qu'il est important de préparer la relève mais il est plus important encore de bien choisir celle-ci. ( pour lui un cul sur une chaise n'est pas la solution). Le CAPM annonce que sa deuxième assemblée générale bisannuelle a été un succès.

Gilles Renaud est président, 98-99 marque les 25 ans de la FMQ, la soirée d'avril 99 sera consacré à rendre hommage aux fondateurs et aux gens qui se sont impliqués de façon exceptionnelle. Celle de 98 avait marqué la remise de plus de 10 médailles honorifiques à des individus et à une association (CMS).Il quittera en 2000 pour raison de travail personnel.

Les interdictions à Longueuil : un jugement sur les interdictions donne raison à un motocycliste poursuivi qui a contesté, il fait  jurisprudence en la matière on peut donc le faire valoir partout.

Seulement 13 % des membres sont des femmes mais elles achètent plus de 30 % des motos. 

Moto pro a sorti une cassette (97) pour aider à la formation de journée sécurité, le narrateur est Gilles Renaud qui deviendra président dans les années futur. La formation  moto pro II sera diffusé pour la première fois en 98 aujourd’hui il est nommé moto pro technique de route.

 

 Le CAPM demande une plus grande mobilisation pour de meilleurs résultats nous parle de ses batailles, la victoire sur le port du casque intégral en 94, la levée de plusieurs interdictions dans plusieurs municipalité du Québec, le pouvoir de négocier avec la SAAQ, la diminution du harcèlement policier contre les H-D. Sa participation à la réglementation sur de nouveaux silencieux et son aide à plusieurs motocycliste pour contester des contraventions injustifiées (silencieux, casque, la personnalisation)  On prépare la troisième journée du Loup.

 

2000 : Pierre Thouin est élu président, il parle d'une nouvelle FÉDÉ, à voir au salon de la moto 2001,. Il veut que la FMQ devienne le leader mondial en matière de compétence et de sécurité moto. La FMQ compte plus de 100 associations qui regroupent plus de 10,000 membres. Il veut que la FMQ procède à la révision du cours d’obtention du permis moto  Un comité technique sera formé pour établir les critères d'évaluation des motos en 2001 selon le plan de la FMQ. En 2003 le comité fera l'évaluation des motos et procédera au transfert des connaissances à la SAAQ et aux assureurs pour aboutir en 2005 à des recommandations de la SAAQ au législateur. Refonte de Moto Pro FMQ, promotion de la sécurité, émission d'un guide de sécurité et création d'un événement annuel FMQ .

A la même période un an plus tard son article se veut plus une attaque contre les membres qui s'opposent à ses idées qu'a nous démontrer ce qu'il a accompli à sa première année à la présidence

Le CAPM a également modifié sa structure pour être plus efficace et répondre à une demande grandissante des motocyclistes qui font face à des situations aberrantes

2001 une menace d'augmentation drastique des plaques moto, les dangers de l'homologation et l'accroissement des interdictions ne sont que quelques points auquel le CAPM faire face

Pierre Thouin annonce qu'Il ne demanderait pas de renouvellement de mandat, les contestations l'ont découragé. Il dit que son objectif est atteint depuis 9 mois (plan quinquennal) et que les prochains dirigeants devront vivre avec cette contrainte.

 

CAPM : Les fusions augmentent les difficultés des motocyclistes (rues fermées ou interdites.) Longueuil va annexer les villes environnantes et déjà la circulation des motos y est interdites.  Une demande d'appel pour la cause sur le jugement des silencieux est déposé.

 

19 mai 2002 : JDL à St-Hyacinthe  dans la Griffe du Loup Michel parle du laxisme et de la tolérance excessive de certains motocyclistes qui prennent des quartiers entier en otage avec leur staight pipes.

Bernard Benoît remplace Pierre Thouin,  il nous parle canalisation de nos ressources vers la sécurité, même si nous n'en sommes pas la cause c'est nous qui récoltons, Moto pro est une des solutions proposé, tant par ses techniques de conduites que par les conseils de sécurité diffusés durant les formations.

Il nous interpelle comme membres pour augmenter notre implication dans nos associations, nos conseils régionaux et dans les différents postes et équipes de la FMQ.  Thérèse nous énonce 19 bonnes raisons de faire du bénévolat.

La griffe du Loup : il est question de l'image, on remarque plus celle qui dérange que celle de la majorité, on remarque le racer à 140km/h ou le Straight que le groupe qui est conforme.

2003 fêtera les 10 ans du CAPM, Michel nous rappel une partie des dossiers abordés, gagnés en attente et ceux importants à venir.

La pub sur le : POINTE-POUSSE  et PASSE, suivi du sondage et des études commandées par la FMQ à Promo cycle sur le temps de réaction au freinage serons dévoilées au congrès de 2003.  Le président nous parle de sa motivation et de ses objectifs : offrir de son temps pour réaliser la missions que les membres lui ont confié : Président.

Une distinction honorifique est créée par les CAPM : Le prix Marc St-Laurent sera décerné annuellement à la personne qui se sera le plus distingué dans l'accomplissement de la mission du CAPM.

2004 : nous apporte le coté sécurité de la FMQ, commencé en 2001 avec le démystification du contre-braquage avec le TIRE-POUSSE-POINTE,  suivi en 2002 du temps de réaction au freinage COUVRIR SES FREINS, des différents système de freinage en 2003 IMPORTANCE DU FREIN AVANT pour se terminer avec le rapport déterminant la séquence idéale lors d'un freinage  d'urgence DÉCÉLERATION-ÉQUILIBRE-FREINAGE-AJUSTEMENT

Trouvez le numéro du motocycliste volume 11 numéro 3 il y a un très bon article sur le début de la FMTQ ou du cahier du 10e anniversaire de l'AMTS l'article de Jean Pierre Létourneau.

Journée du Loup IX : une réussite avec le projet e loi 55 du travail pour le CAPM.

2005 : un motocycliste DOSSIER SPÉCIAL SÉCURITÉ, les articles méfiez-vous aussi de vous, réadaptation printanière, pas bête comme idée, investir quelques heures pour connaître des mois de plaisir, ma sécurité j'en suis responsable,

Pour les 10 dernières années venez aux AGA, aux journées FMQ, et aux TCA et écouter parler les membres présents.

 

Origine de Moto Pro FMQ

Moto pro a pris naissance par une idée de Bob Bourassa, directeur de prévention de notre Fédération et fervent amateur de moto, il trouvait désolent les nombreuses accidents de moto rapportés dans les journaux et trop souvent dus à un manque d’habileté du conducteur.

Convaincu qu’il est possible de réduire ces accidents en offrant une formation aux conducteurs de moto. Il avait entendu parler des formations qui existaient  en Ontario, il a donc suivi une de ces  formations. Après il entreprend de mettre sur pied une formation semblable et si possible de meilleur qualité.

La SAAQ, l’Industrielle Alliance et le MMIC ont contribué à financé les 25,000$ nécessaire à la construction de ce cours.

Pour monter cette formation il s’allia M Raymond Bélanger un instructeur de l’Outaouais ainsi que Marcel Ouellette un dirigeant de la F.M.T.Q.

C’est en 1986 que les fondateurs rencontrent 60 candidats de tous les coins de la province afin de former une équipe de 25 moniteurs qui recevront la formation d’une semaine complète à Sanair à Ste-Pie. Cette formation est sans cesse améliorée.

Moto Pro FMQ conçu par : Rob Bourassa, Raymond Bélanger et Marcelle Ouellette

 

Note de Richard Perron, membre d’association depuis 2002. a été président région 02, adm région 02, vice-président FMQ, Président FMQ et directeur national de sécurité  représentant de la FMQ sur la table de sécurité routière et du comité sécurité moto. Si vous trouvez de petites erreurs dites vous que ce texte a également été écrit pour ceux qui ne cherche que les erreurs petites ou grosses.